Mes poulettes, efficaces dans l’entretien du jardin et un brin fugueuses

Ce matin en branchant mon ordinateur, Facebook m’a rappelé une photo que j’avais posté il y a un an. C’est une photo de mes deux poulettes, les petites poules que nous avons acheté quelques temps après s’être installé dans notre maison, puisque j’avais toujours dit que lorsque j’aurai un jardin j’aurai des poules !

Forcément, nous étions débutants en matière de poules. Nous leur avons acheté un tout joli poulailler, puis fait un petit enclos en plus autour pour agrandir leur espace de vie. Ce n’était pas encore l’idéal mais nous ne le savions pas.

Il s’avère que depuis on a appris plein de choses ! Et qu’il nous arrive parfois encore quelques aventures avec nos poules. Mais celle qui m’a le plus marqué reste des premières semaines après avoir eu nos poules.

poules

Nous avions donc leur petit poulailler qu’on ferme la nuit. Et l’enclos autour. Cela faisait déjà quelques jours qu’une des deux poules sortait très très souvent de l’enclos. La coquine avait parfaitement compris comment faire. Et sa copine la suivait de temps en temps. Elle avait en fait compris qu’en montant sur le petit poulailler elles pouvaient voler au dessus de l’enclos grillagé et a elles la liberté !

Il suffisait donc de déplacer le poulailler. Mais c’était un peu compliqué: il est lourd, j’avais accouché de miniPiou depuis 3 semaines seulement,  et pour en ajouter un peu petitPiou avait un épisode grippal a 40° de fièvre depuis plusieurs jours et avait du mal à quitter mes bras et le canapé (les deux en même temps de préférence).

Ce jour là aux alentours de 19h, petitPiou maladou se réveille de ses 4h30 de sieste.  MiniPiou fini de téter tranquillement et grandPiou est parti chercher quelques cerises dans le jardin puis m’appelle pour me dire que Plumette, notre poule noire, est sortie du poulailler.

P1170389

Argh. Encooore ! J’en ai maaaaarre ces jours ci je passe mon temps à les rentrer, elles ont trouvé le truc pour sortir et vadrouiller partout dans le jardin.

grandPiou rentre Plumette (qui ne vole pas mais a réussi a passer sous le grillage a un endroit qui n’était pas tendu). Et reviens me voir dépité: Mouillette, notre poule rousse, a disparu.

P1170381

J’attrape un sling pour installer miniPiou contre moi et on file voir dans le jardin.
Pas de Mouillette. Je tente l’allée devant la maison, le garage resté ouvert pour aérer: pas de Mouillette. Je vais voir sur le trottoir: pas de Mouillette. Re-tour dans le jardin et grandPiou veut aller voir sur la route pour être sûr que je n’ai rien loupé. Je l’accompagne. Et là il a une bonne idée en me disant que peut-être Mouillette a voulu traverser la route à un moment où il n’y avait pas de voiture pour aller dans le jardin en face, un peu en contrebas. Il y a bien une barrière mais la poule peut facilement passer entre les barreaux.

Et bingo: Mouilette se prélasse dans ce jardin.

Me voilà donc, miniPiou en sling, tenant petitPiou fiévreux par la main, a sonner. Attendre. Et personne ne vient. Le portillon du jardin n’est pas fermé à clé mais forte de ma bonne éducation je ne rentre pas dans le jardin même si la poule est a moins d’1m de moi (ahhh je rage!!).

Et au bout de quelques minutes une vieille vieille dame sort sur le balcon. C’est qu’elle a du mal a marcher avec ses deux cannes, voilà pourquoi je pensais qu’il n’y avait personne, je n’avais pas assez attendu. Alors je lui explique.

– Bonjour Madame, je suis désolée de vous déranger, je suis la voisine d’en face et j’ai une poule qui est sortie de mon poulailler et est venue dans votre jardin, puis-je entrer pour la récupérer ?
-Quoii ? Je n’entends pas.
– (même phrase que la précédente, plus fort…)
– Quoi ??? je ne comprends pas !
– Ah. J’ai une poule. Qui s’est enfuie de mon jardin. Elle est dans votre jardin. Je peux entrer l’attraper ?
– Oui.

Me voilà donc, sous la direction de grandPiou qui surveille depuis le trottoir, a courir après ma poule qui se planque (alors que chez nous on les attrape facilement mais là y’a trop de trucs dans ce jardin!!).

Et la vieille dame qui me demande a plusieurs reprises « c’est bon vous l’avez eue? » elle ne voit pas la poule planquée et commence peut-être bien à douter. D’ailleurs je l’entends dire qu’elle descend.

Entre temps grandPiou est venu m’aider, la poule a disparu sous un tas de conifères où c’est impossible de passer pour nous, et petitPiou fiévreux râle qu’il veut rentrer se coucher sur le canapé…

D’un coup Mouillette ressort de sa planque. Victoire!! Je lâche la main de petitPiou et saute sur ma poule, enfin autant que je peux le faire avec minuPiou dans le sling. Elle tente de s’enfuir d’un petit coup d’aile mais c’est bon je la tiens fermement. Et j’attends. Oui je pourrai passer le petit portillon et repartir chez moi. Mais non j’attends dans le jardin devant le portillon avec mes trois enfants et ma poule sous le bras, parce que la vieille dame a dit qu’elle se déplaçait, elle a des escaliers a descendre, avec ses deux cannes… Quelques minutes plus tard la voilà. Qui voit ma poule, mes trois enfants, et sourit.

Previous Post
Next Post

Leave a Reply