Le petit monde de Choupie

beauté mes Pious

Le beurre de karité: mon indispensable !

epuis que je me suis mise à faire mes cosmétiques moi-même, j’utilise du beurre de karité.


A la base je l’ai acheté essentiellement pour le glisser dans des recettes, telles que la crème anti-vergetures, du baume à lèvres…
Puis à force de lire sur le sujet des cosmétiques maisons et des propriétés des différents ingrédients (je vous conseille tout particulièrement les livres de Julien Kaibeck), je me suis mise à utiliser le beurre de karité pur, en dehors de toute recette. Enfin en plus de mes recettes hein, entendons nous bien !!!

D’abord pour remplacer du baume à lèvres que je n’avais pas eu le temps de faire. Puis pour essayer de soigner l’eczema de petitPiou, qui bien que beaucoup moins présent qu’avant revient par intermittence au niveau de son visage. Et là. Révélation !!! Clairement le beurre de karité, pur ou associé à un peu d’aloé vera selon les fois, c’est miraculeux sur petitPiou. Bien plus efficace que la tonne de crèmes spécifiques que nous avons pu utiliser jusqu’ici. Et côté composition au moins pas de mauvaises surprises.

Le beurre de karité est finalement devenu la crème hydratante que j’utilise quotidiennement pour les enfants. Il est génial aussi en beurre de massage, parfois je l’associe à une huile essentielle, mais que pour les adultes.

J’oubliais! C’est un excellent masque pour les cheveux également.

Je vous laisse avec un petit topo sur ses propriétés:

Le beurre de Karité est issu d’un arbre d’Afrique nommé Butyrospermum Parkii. L’amande blanche qui se trouve à l’intérieur de la noix produite par l’arbre est concassée, torréfiée et moulue jusqu’à obtenir une pâte qui sera ensuite chauffée pour en extraire le beurre de karité, puis filtré.
Quand il est raffiné (blanc, comme sur ma photo) l’odeur est très peu présente. Non raffiné (il est alors jaune pâle) l’odeur est plus forte, pas désagréable pour autant.

Le beurre de karité est adapté pour toute la famille, à tous les âges. Très riche en insaponifiables et en vitamines, il protège, nourrit, adoucit et aide à régénérer la peau.
Il possède 40% d’acide gras mono-insaturé oméga 9, 40 à 45% d’acides gras saturés (acides stéatique et palmitique), + environ 7% d’insaponifiables. Oui je sais plus haut je vous ai marqué qu’il était riche en insaponifiables… Et justement, 7% c’est beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *